Y sont fous ces bideurs !

Un peu plus de 2 semaines que je suis là et, ayant remporté tranquillement mes 5 objets mensuels en 12 jours, j’observe, j’observe en attendant de pouvoir faire mieux. Et les yeux m’en sortent parfois de la tête. J’ai déjà repéré quelques figures typiques :

– les « gros bideurs » prêts à engager des sommes astronomiques dans une enchère. Pour avoir longuement observé M…. , je me demande comment on peut risquer en une journée, 35000 bids sur une télé perdue, 25000 sur un ordinateur perdu, plus de 46000 pour en remporter 30000, abandonner je ne sais pour combien d’autres dizaines de milliers de bids sur un appareil photo et une télé pour remporter finalement une chaîne hifi et un ordinateur pour 30000 bids, et repartir miser sur un autre appareil photo. Bilan de la journée : environ, au jugé, 200000 bids investis, pour avoir gagné, pour le moment, 600 euros sur le total des objets remportés. Le jeu en vaut-il la chandelle??? Ont-ils un mari, une femme, des enfants, à qui il va falloir rendre des comptes et expliquer que, le 5 du mois, la paye est déjà dépensée et qu’on se contentera de manger des pâtes jusqu’à la prochaine? Ne pourrait-il pas y avoir des limites?

– les « jusqu’au boutistes », accroché à leur objet, qui ne lâcheront jamais quitte à y laisser leur chemise. M… décrit ci-dessus en fait partie, entre autres, mais a quelques collègues du même style : S…, M…, P…, K…, ou D…. Autant dire tout de suite que si vous les voyez rentrer dans le jeu, mieux vaut les laisser se battre entre eux et retirer vos billes, vous n’avez aucune chance de remporter quoi que ce soit, avec votre maigre pécule, face à eux qui sont blindés de bids et prêts à en découdre.

– les « bideurs du dimanche » autrement appelés les « naïfs », qui veulent à tout prix remporter leur lot sans réfléchir. Ceux-là n’ont visiblement pas lu ou compris les règles. Non contents de papillonner au hasard sur le portail, vas-y que je clique comme P…en manuel pendant trois heures, face à 4 autobid, sans finir par douter un instant que ça ne sert strictement à rien, vu la probabilité nulle que les 4 stoppent en même temps alors qu’ils sont derrière leur écran à se marrer de l’ingénu qui pense remporter quelque chose de cette manière et voit fondre bêtement son pécule à vue d’oil. Ce sont eux aussi qui, quand ils ont découvert l’autobid, l’utilise en cliquant en plus tous les tours manuellement, persuadés d’augmenter leurs chances en croyant garder la main (et en perdant trois fois plus de bids que les autres compétiteurs !). Ce type de bideurs ne sait pas non plus calculer et est capable de se réjouir d’avoir enfin remporté un bon de 15 euros ou un fer à repasser à 70 euros, en ayant investi deux ou trois fois son prix. Quelle bonne affaire dont il ne se rendent compte qu’au moment de passer à la caisse !!!

– les « prudents« , qui comptent leurs bids et ne veulent pas prendre de risques. Faisant fi de l’autobid, ils guettent tout ce qui démarre, et essaient de l’emporter d’un ou deux clics bien placés, avant de savoir si un autobid est programmé ou quand un seul se retrouve en compétition. Parfois, comme pour N… ou S…, ça marche et l’objet convoité leur a coûté 5 ou 10 centimes. Ceux-là peuvent se vanter de faire de réelles affaires, mais pas trop souvent, car les occasions sont rares. Même vu un bideur remporter, en plein weekend, sans s’en rendre compte, un objet à 100 euros en ayant juste cliqué pour un bonus 10 ou 20 minutes avant. Le veinard !

– les « profiteurs » ou « prédateurs » qui ont laissé les autres se ruiner et entrent tranquillement dans le jeu quand le gros du travail est fait. Vous les avez tous repérés et tremblez de les voir arriver quand vous êtes sur le point de conclure. Et on n’y peut rien, hélas. Pas d’éthique, pas de morale, pas de conscience. A l’image d’une certaine société de consommation où tout est permis pour arriver, y compris d’écraser les autres. Et même pas de remord au bout du compte.

– les « tactiques ». Eux, ils comptent, ils observent et essaient de choisir le moment opportun pour rentrer dans le jeu. On les voit apparaître tous les 45 tours, pour voir qui va abandonner, qui reste en course et si ils doivent se lancer ou non à moindre risque.

– les « goulus« . Ca y est, c’est aujourd’hui qu’ils ont retrouvé la possibilité de liciter. Depuis un mois, ça les démangeait. Alors ils se lancent tous azimuts, passent leur journée et leur nuit devant l’ordinateur, et ne se coucheront que lorsqu’ils auront remporté leur quota mensuel. Ils ont envie de tout, principalement d’ordinateurs, de téléphones, faute de quoi, s’ils ne les emportent pas et qu’il leur reste quelques bids, ils se rabattront sur une cafetière ou un grille pain, histoire de dire qu’ils n’ont pas tout perdu. Ils ne vivent plus que pour ça l’espace d’un jour et ne comptent rien, c’est leur jour, celui de tous les espoirs mais aussi, parfois, de toutes les déceptions. Ils dépenseront, dimanche soir, les quelques bids qu’il leur reste à liciter … sur des paquets de bids. On les reverra dans un mois, s’ils en ont encore les moyens.

Voilà quelques portraits, je suis sûre que certains s’y reconnaîtront, tout en sachant qu’il y a des panachages possibles. Les « gros bideurs », « jusqu’au boutistes », « tactiques », « profiteurs » et « goulus » combinés existent, j’en ai rencontré, tout comme des « bideurs du dimanche », « prudents » ou « goulus ». Et je ne vous dirai pas dans quelle catégorie je me situe, mais vous l’aurez compris, je crois !!!

Je concluerai en un mot : Sachez garder la tête froide, prenez des risques calculés et modérés et, de temps en temps, allez prendre l’air et jouer avec vos gosses au lieu de croire au Père Noël en restant rivé à votre écran. Jouez petit ou moyen, pas trop gros et, avec ce que vous aurez gagné, convertissez en cash et allez acheter votre Apple Mac Air, votre télé de rêve ou votre Iphone 5 en boutique. Wellbid, oui, mais pas que…

Bonne année à tous,
Anne

Author: wellbid

Share This Post On

1 Comment

  1. bravo Anne pour ton analyse,car effectivement je suis comme toi,j’ai repéré les dingues du bid que tu vois sur tous les fronts a jouer des milliers de bids qui sortent on ne sait d’où.je trouve ce site malgré tout intéressant pour les gens prudent car je pense qu’il y en a qui y laisse leur chemise tous les mois j’en suis sur(je pense aux accros)alors prudence a tous même s’il est certain qu’il y a de belles affaires a faire.

    Répondre

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.