Analyse des Enchères….

Tout d’abord, le site est extrêmement attrayant avec ses prix bas, cela m’a incité à m’inscrire, à jouer un peu comme ça, sans connaître trop bien les règles ou ce qu’il fallait faire.
Cette analyse servira je l’espère au plus grand nombre.


Un petit rappel : Tout d’abord, c’est au dernier qui enchérit que revient le lot.
Il y a différents type de jeu et d’enchère : l’horaire de jouabilité d’une enchère peut être arrêtée la nuit ou bien illimité dans le temps (24/24) et on peut avoir le droit d’utiliser ou non l’Autobid.
L’enchère sur le lot (Bid) est indiqué et est fixée à l’avance (généralement 0.003€). Mais ce prix est illusoire car le bid s’achète entre 0,15€ (par lot de 100) et 0.086€(par lot de 9250). Donc un LCD de valeur 689€ affiché remporté à 48,879€ se découpe en 48,879/0.003 = 16293 Bid soit entre 2443,95 et 1401,2 € investit par les concurrents (plus proche de 2400 car rare sont les personnes à investir par tranche de 800€).

Première constatation, le seul moyen de gagner est d’être le dernier concurrent … donc on pense immédiatement à commencer à miser le plus tard possible et le plus longtemps possible, donc n’être que sur 1 achat à la fois.
Pour avoir une chance d’être le dernier à avoir le lot, on configure un autobid (robot) qui se décrémente de 1 toute les 10 secondes et qui coute entre 0.15€ (100Bid pour 15€ soit 16 min 30 sec d’enchère) & 0.086€ (9250Bid pour 800€ soit 25h 41min 40 sec) au concurent.

Quand il y a des Autobid, pour les autres concurrents (sans autobid) il est impossible d’avoir une seule chance de gagner car ceci supposerait que les au moins 2 concurrents (en autobid) terminent leur tour en même temps au moment ou vous avez joué ce qui est impossible. Inutile d’enchérir sans Autobid de préférence très long.
Si on commence le plus tard possible, on se retrouve dans la configuration 2 contre 1 puisque les 2 premiers concurrents ont dû commencer au début des enchères. Donc on a 2 fois plus de chance d’avoir une personne peu raisonnable en face, prête à en découdre. Si on commence le plus tôt, on se retrouve dans le 1 contre 1 et un trouble fête décidé peut vite s’imposer. Si il y a 3 ou plus concurrents (en Autobid) : autant attendre, il ne sert à rien de courir.
Au final l’enchère est remportée par celui qui est prêt à investir le plus longtemps en dernier.

Mais au fait : qu’est ce qui fait le succès ou l’échec ?

Un concurrent qui a commencé dés le début de l’enchère sur un lot important (au delà de 800€); au delà de 12h de jeu; à déjà dépensé 4320 bid soit entre 372 et 432 € : pensez vous qu’il va s’arrêter ?
Sur un lot à 800€, quelqu’un de déterminé ira certainement jusque 800€ … voir 900 ou 1000€ car perdre serait pire. Encore faut il pouvoir.
Et pour connaître si son adversaire peut ou pas, on peut faire un profil de chaque concurrent pour savoir la somme jouée par lot, pour savoir combien il a investit sur le dernier gain, ou mieux sur le dernier échec … Mieux vaut avoir de la patience et Excel est ton ami.

A partir de quand abandonner ?

Pour remporter l’enchère : jamais. Mais remporter l’enchère n’est pas forcément gagner. Il est donc primordial de noter l’heure de début de l’enchère et le nom de ceux qui ont commencés, de suivre si d’autres ont pris le relais, quand, de connaître leur capacité d’investissement et d’investir le plus tard possible, le plus longtemps possible.

L’enchère est sûrement remportée par le moins raisonnable des concurrents, ou le plus malin 🙂

Author: wellbid

Share This Post On

1 Comment

  1. C’est tellement vrai.

    Répondre

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.